Bonjour à vous, ( futurs ) lecteurs et lectrices, bienvenue sur ce qui semble être mon blog. Il recueillera les photos de mes créations ce que vous savez déjà si vous avez lu la présentation du blog en haut à droite.

Je vais donc inaugurer ce blog par cet article ô combien orgueilleux, qui parlera de moi pour mon plus grand plaisir et surtout, parce que je ne sais pas comment vous donner accès à mon super profil canal blog.

 

Tout à commencé le 25 juillet 1992, il faisait beau, le soleil rayonnait sur mon front moite encore du liquide amniotique dans lequel je baignais depuis déjà neuf mois. Les oiseaux gazouillaient dehors, une bise légère déposait dans les narines l'odeur délicate des pivoines et les gens étaient venus par milliers assister à un évènement dont l'on parlera encore pendant des siècles, vous l'avez deviné, celui de ma naissance. On s'était bien marré à l'époque.

Vingt ans plus tard, j'ai décrété que le café de la fac, il avait beau être pas cher, il était quand même pas si bon. Il m'aura cependant fallu deux ans pour arriver à cette conclusion. Mais elle est maligne la Charlotte, faut pas l'oublier ! Elle ne pouvait pas rester sans rien faire encore longtemps. Alors, puisque depuis toute petite je baigne dans le milieu de l'artisanat ( mes parents travaillent en effet le cuir depuis plus de 30 ans, et m'ont trimbalés sur un nombre incalculable de marchés et d'expos), il m'a semblé logique de tenter ma chance également dans un milieu qui m'a toujours charmé. J'ai donc décidé une nuit, vers deux heures du matin, de créer des boîtes. Plus exactement, de les orner. J'ai alors eu l'idée lumineuse d'acheter de la pâte polymère, pour créer des choses que je pourrais mettre sur mes fameuses boîtes. Puis, à force d'apprentissage de la matière et d'inspiration, je me suis dit que, même si je n'en porte que très peu, faire des bijoux avec cette pâte à modeler rigolote, ça pouvait être sympa. Et en effet, cela fut méga over cool. Mais vu que je n'aime pas me limiter à une seule technique, je m'essaie à l'occasion au dessin, à la calligraphie ou encore à la couture. 

J'ai la chance de pouvoir exposer mes créations dans le magasin de mes parents à Rouen, au 175 rue Beauvoisine. C'est un véritable coup de pouce pour débuter. D'ici quelques mois je ferais quelques expos. Et un de ces quatre, j'aimerais louer un local où je pourrais vendre tout mon fatra. Mais ce n'est que le commencement et j'ai encore beaucoup à apprendre.

Je me permet cependant, humblement ( hmmhm.. ), de vous montrer ce que je fais, même si ça ne casse pas trois pattes à un canard. N'hésitez pas à me donner votre avis ( je prendrais extrêmement mal la critique, si cependant vous êtes aventureux et que vous souhaitez vous y essayer, je vous préviens tout de même qu'il y a de forte chance pour que je vienne avec deux ou trois pôtes, casser votre baraque. Vous êtes prévenus, libre à vous d'essayer. ). Vous pouvez bien sûr me contacter si vous avez une question, ou me demander si il fait beau dehors.

Allez, salut hein !

DSCN1424

 

 

 

 

 

 

 

 

( Et tant qu'à faire, je vais vanter la super barrette que je porte sur cette ô combien splendide photo ( admirez ces jeux de lumière, ce regard malicieux, ces cheveux rayonnants ! ), eh bah c'est ma môman qui l'a faîtes. Eeeeeh ouais. Même que c'est tout en cuir. La classe hein. )